Les essentiels de la reprise d’entreprise

Connaître les essentiels de la reprise d’entreprise

A l’instar de toute création, reprendre une entreprise est une aventure entrepreneuriale à part entière. Démarche complexe, elle nécessite de l’investissement personnel, financier et temporel. C’est pourquoi il est nécessaire de bien préparer et sécuriser l’opération pour en faire une réussite. Vous souhaitez acquérir une entreprise ? Vous vous interrogez sur le parcours à suivre ? Nous faisons le point sur les étapes clés pour vous aider à y voir plus clair.

Se préparer et définir le projet de rachat

Avant toute chose, il est fondamental d’être prêt à acquérir une entreprise. Motivation et capacités entrepreneuriales sont notamment nécessaires. Pour cela, posez-vous les bonnes questions. Possédez-vous des capacités managériales ? Etes-vous capable d’alterner « les casquettes » entre les différents aspects techniques, commerciaux, sociaux… ? Connaissez-vous le monde de l’entrepreneuriat ? Disposez-vous d’un apport financier personnel ? Etc. Anticipez également les potentiels changements à venir sur votre vie personnelle et professionnelle. Vos proches sont-ils prêts à vous suivre ? Serez-vous seul ou accompagné ? Ensuite, il est primordial de préciser votre projet de reprise d’entreprise. Commencez par définir au maximum le type d’entreprise que vous souhaitez acquérir. Dans quelle zone géographique ? Dans quel secteur d’activité ? Quel effectif ? Pour quels apports ? Etc. Votre entreprise « idéale » définie, vos recherches d’opportunités seront ainsi facilitées et surtout, mieux ciblées. En effet, il est important de cadrer votre projet dès le départ afin de ne pas s’éparpiller. Celui-ci doit être clair, à votre portée et en adéquation avec votre parcours et vos compétences. Compagnie du droit met à votre disposition une équipe dédiée pour optimiser votre projet de reprise et ce, dès le commencement.
Une fois vos objectifs et votre projet définis, vous devez identifier une entreprise (ou plusieurs). Vous pouvez notamment vous adresser à votre propre réseau, à des chambres consulaires ou encore à des cabinets spécialisés en cession-acquisition tel que CFCA Consulting. Une fois l’entreprise identifiée, il est alors temps de préparer le premier entretien. C’est une étape cruciale qui permet de savoir si d’une part, l’entreprise correspond à vos attentes et d’autre part, de collecter des informations importantes sur celle-ci. Autre aspect à prendre en compte, vous devez aussi « séduire » le cédant. Quel est votre projet pour faire prospérer l’entreprise qu’il quitte ? Quels sont vos atouts ? Si le premier entretien avec le cédant est concluant, vous devrez lui faire savoir que vous êtes intéressé par l’entreprise. Pour cela, il est nécessaire de suivre un certain formalisme juridique avec dans un premier temps, une lettre d’intention exprimant votre intérêt et votre souhait de procéder à une analyse plus approfondie de l’entreprise. Puis dans un deuxième temps, au travers de la signature d’un engagement de confidentialité. En effet, pour analyser et diagnostiquer l’entreprise, vous devrez créer un climat de confiance avec le cédant, seule personne habilitée à vous fournir les informations nécessaires. Pour valider le périmètre et être accompagné dans la signature de la lettre d’intention, faites appel à l’expertise de Compagnie du droit.